*

Montréal

Ruisseau Glen

1 de 2
Écolos d'antan (1)

Zoom
McCord Museum, MP-1977.76.118.

Quand sa population a atteint 1 850 habitants en 1890, le village de Côte Saint-Antoine s’est constitué en une ville. Même si on y trouvait encore surtout des champs cultivés et des ravins boisés, le nouveau statut de ville de Côte Saint-Antoine signifiait que l’urbanisation allait bientôt suivre. Le terrain montagneux de Côte Saint-Antoine a attiré des fervents de sports de toutes sortes et a suscité une prolifération de clubs athlétiques tout au long des années 1880.


2 de 2
Écolos d'antan (2)

Zoom
McCord Museum: MP-1977.76.148.

À cause de l’imminence de l’urbanisation, les citoyens préoccupés par la disparition des voies d’eau et des paysages naturels de la ville ont formé des groupes de défense afin de faire pression sur le conseil municipal pour qu’il préserve la beauté naturelle de l’endroit. Une zone boisée jalonnée par de profonds ravins et des ruisseaux ondoyants, devenue l’actuel Westmount Park, a été choisie pour être le premier parc de la ville en 1892.