*

Montréal

Ruisseau Glen

1 de 3
Le tabernacle en bois minuscule (1)

Zoom
Bibliothèque et Archives nationales du Québec: Numéro catalogue Iris : 0000174398.

Une carte datée de 1890 montre un petit ruisseau qui coulait vers l’est et passait sous un pont minuscule enjambant ce qui est aujourd’hui l’avenue Lansdowne. Ce ruisseau serpentait vers le sud et passait sous un tout petit bâtiment en bois, le « Tabernacle », une chapelle méthodiste, avant de traverser l’avenue Western, l’actuel boulevard de Maisonneuve, pour se jeter dans le ruisseau Glen.


2 de 3
Le tabernacle en bois minuscule (2)

Zoom
McCord Museum: MP-0000.1.2

Avant l’existence de la chapelle, tout ce secteur autour de l’intersection de Lansdowne et de Maisonneuve était cultivé. Dans les registres de la ville, cela apparaissait comme étant le « Lot 220 ». Il avait appartenu à la famille Saint-Germain, l’une des premières familles de fermiers canadiens français de la région. En 1874, les Saint-Germain ont vendu le lot 220 à M. Francis Dolan, qui l’a divisé en plusieurs petites parcelles et a construit une route au milieu qu’il a baptisée « Dolan Avenue ». En 1889, Dolan Avenue a été renommée Lansdowne.


3 de 3
Le tabernacle en bois minuscule (3)

Zoom
McCord Museum, MP-0000.1671.3.

Le petit tabernacle de bois au coin des avenues Dolan et Western a été construit en 1885. Il servait de lieu de culte aux méthodistes locaux. Pendant la première moitié du XXe siècle, d’autres congrégations les ont rejoints, un nouveau bâtiment a été érigé et la chapelle a changé de nom pour devenir l’Église unie de Westmount Park. Partout dans l’église, on trouve des éléments comme des vitraux, des plaques, des panneaux d’hymnes et une table de communion appartenant à chacune des différentes congrégations.